Divano, tome 1 : Ascension

Si on vous avait dit qu'un jour, vous deviendriez un dieu, vous y auriez cru ? Ou vous auriez conseillé au "prophète" d'aller visiter un asile psychiatrique ? Ouais, moi aussi. Et pourtant, je suis là. Moi, une déesse. Mon Ascension m'y a conduite et mon rôle, maintenant, c'est de m'assurer que le monde tourne rond. Et vivre le plus longtemps possible, accessoirement. Sauf que je ne suis pas seule, je dois composer avec quelques collègues. Et je vais vous avouer un truc : certains sont complètement tarés.



Je remercie le forum Mort-Sure et Nats Editions pour ce partenariat qui m'a permis de passer un bon moment de lecture avec Divano et surtout de découvrir la plume de David Royer.

Au départ j'ai trouvé que l'histoire démarrait beaucoup trop vite. En effet, Opale voit sa vie basculer dès le 1er chapitre alors qu'on à peine fait sa connaissance. Bien sur il était inutile de développer davantage puisqu’une fois devenue une déesse, son existence humaine a été totalement effacée dans l'espace temps. Ses parents, ses amis, ne se souviennent plus d'elle et c'est comme si elle n'avait jamais existé. Alors pourquoi perdre plusieurs chapitres à présenter une situation qui n'a plus lieu d'être quelques pages plus loin? J'ai quand même eu du mal. Ensuite j'ai franchement apprécié l'évolution de l'intrigue quand la jeune femme accepte difficilement sa nouvelle vie avant d'en comprendre toute l'étendue. De nombreuses questions se posent, mais les autres Dieux sont là pour l'aider à y voir plus claire que ce soit de manière douce ou nettement plus musclée, ce qui ne l'empêche pas de réagir au quart de tour et de faire des bêtises... La seconde moitié du livre est un peu plus longuette et manque d'action à mes yeux même si la fin m'a agréablement surprise par ses rebondissements. L'entente entre les dieux n'est pas aussi lisse que sur le papier... Vengeance et rivalité existent entre ses êtres de pouvoir.

La mythologie développée est riche et franchement agréable à suivre grâce à de belles descriptions et explications au travers des dialogues crédibles. Mais l'univers des Dieux à lui seul est déjà très complet, alors parfois les rencontres sur Terre sont un tout petit peu de trop à mon gout dans la seconde moitié du livre avec l'apparition de vampires, de loups garou, de sorciers... J'ai parfois du mal avec ce genre de melting-pot. C'est le cas ici même si ça n'a pas enlevé le plaisir de la lecture de l'histoire de ma petite Opale.

J'ai d'ailleurs beaucoup aimé ce personnage. La jeune femme est intelligente et a une sacrée force de caractère mais n'est pas sans faiblesses. Normal quand on sait qu'elle a perdu tous ses repères du jour au lendemain. Qu'elle doute, qu'elle apprenne, ou qu'elle pleure, j'ai franchement aimé suivre son évolution au fil de l'histoire. Et d'autant plus dans les derniers chapitres où elle prend vraiment toute son ampleur. L'épilogue appelle d'ailleurs à lire la suite. J'ai hâte!

1 commentaire:

  1. Ce livre ne me tente pas trop : les histoires avec les dieux, tout ça... pas mon truc. ^^'

    RépondreSupprimer